Podcasts sur l'histoire

Grande Muraille de Chine - Modèle de section

Grande Muraille de Chine - Modèle de section


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Image 3D

Un moel d'une section de la Grande Muraille de Chine. La construction du mur a commencé sous la dynastie Qin (221-206 avant notre ère) sous le premier empereur Shi Huangdi et s'est poursuivie sur des centaines d'années à travers de nombreuses dynasties différentes.

Soutenez notreOrganisation à but non lucratif

Notre Site est une organisation à but non lucratif. Pour seulement 5 $ par mois, vous pouvez devenir membre et soutenir notre mission d'impliquer les personnes ayant un patrimoine culturel et d'améliorer l'enseignement de l'histoire dans le monde entier.


Comment construire un modèle de la Grande Muraille de Chine

La Grande Muraille de Chine s'étend sur 4 000 milles de Shanhaiguan à l'est à Lop Nur à l'ouest, le long d'un arc qui délimite approximativement la bordure sud de la Mongolie intérieure. La Grande Muraille de Chine a été préservée et reconstruite depuis le Ve siècle. La Grande Muraille de Chine est chargée d'histoire et constitue un chef-d'œuvre d'architecture. Avec du temps, de la patience et une attention assidue aux détails, vous pouvez recréer cette merveille architecturale avec des détails étonnants.

Décidez combien de la Grande Muraille de Chine vous voulez recréer et quelle taille vous voulez qu'elle soit. Le rapport d'échelle que vous choisissez déterminera la taille de votre modèle. Parce que la Grande Muraille de Chine mesure 4 000 miles de long, vous souhaiterez probablement ne faire qu'une section représentative de la Grande Muraille de Chine. Une grande partie de ce qui est fait dans l'aménagement paysager modèle est une illusion. Vous souhaitez créer des effets réalistes avec des matériaux relativement simples.

  • La Grande Muraille de Chine s'étend sur 4 000 miles de Shanhaiguan à l'est à Lop Nur à l'ouest, le long d'un arc qui délimite approximativement la bordure sud de la Mongolie intérieure.
  • Parce que la Grande Muraille de Chine mesure 4 000 miles de long, vous souhaiterez probablement ne faire qu'une section représentative de la Grande Muraille de Chine.

Découpez une base en bois qui sera suffisamment large et solide pour supporter votre modèle. Vous ferez tout votre travail sur ce tableau. Le bois peut être tout ce que vous voulez, mais si vous prévoyez de transporter votre modèle pour le voir, plus le bois est léger, mieux c'est. Utilisez un calculateur de rapport d'échelle pour déterminer la taille d'échelle de votre modèle. Vous pouvez en acheter un dans un magasin de fournitures de paysage modèle ou en utiliser un en ligne (voir Ressources).

  • Découpez une base en bois qui sera suffisamment large et solide pour supporter votre modèle.
  • Le bois peut être tout ce que vous voulez, mais si vous prévoyez de transporter votre modèle pour le voir, plus le bois est léger, mieux c'est.

Utilisez des morceaux de mousse pour façonner la Grande Muraille de Chine elle-même. Cela prendra un certain temps et beaucoup d'attention aux détails. Vous couperez les pièces avec un couteau X-acto et des coupe-mousse à fil chaud.

Construisez le paysage. Vous aurez besoin de beaucoup de mousse émiettée colorée pour la pierre et le sable. Collez-le au paysage et mélangez-le avec des arbustes et des feuillages miniatures pour correspondre à votre scène. Utilisez de l'argile à séchage rapide pour former des montées et des creux dans votre scène et habillez-vous avec plus de vos arbustes et feuillages miniatures assortis. Vous pouvez appliquer des peintures de couleur naturelle pour compléter les détails de votre paysage et mélanger les différentes textures.

  • Vous aurez besoin de beaucoup de mousse émiettée colorée pour la pierre et le sable.
  • Utilisez de l'argile à séchage rapide pour former des montées et des creux dans votre scène et habillez-vous avec plus de vos arbustes et feuillages miniatures assortis.

Peignez les pièces de votre Grande Muraille de Chine avec une combinaison de peintures grises et blanches pour obtenir un aspect pierre. Vous pouvez tamponner la peinture avec une éponge pour lui donner une texture plus détaillée. Ajoutez de minuscules billes de mousse pour renforcer l'effet.

Achetez des structures de construction miniatures préfabriquées si vous pouvez les trouver pour correspondre à votre scène. Utilisez des bâtons de Popsicle et de la mousse pour créer toutes les structures dont vous avez besoin et que vous ne trouverez pas dans un magasin de modèles miniatures.

Terminez votre paysage et commencez à construire la Grande Muraille de Chine, en collant chaque morceau du mur au paysage au fur et à mesure que vous le placez. Disposez le feuillage et les arbustes supplémentaires nécessaires pour obtenir l'effet que vous avez choisi de créer ou pour couvrir les défauts que vous pourriez trouver. C'est un projet qui prend du temps, mais le résultat final sera impressionnant pour quiconque le verra.


Construire le mur

Les travaux de construction ont duré plus de 2500 ans à partir du 7ème siècle avant notre ère. Avant le début de la construction, les Chinois connaissaient déjà bien les techniques de construction des murs. La première période de construction significative a eu lieu pendant la dynastie Qin, entre 221 et 207 avant notre ère. Cette dynastie a été établie après que le premier empereur, l'empereur Qin Shihuang, ait vaincu d'autres petits États chinois en guerre et décidé de former une Chine unie. Les États belligérants qui ont été capturés avaient également construit des fortifications murales, bien que la plupart de ces structures d'origine n'étaient pas si solides car elles étaient conçues pour se protéger des lances et d'autres formes d'armes légères. L'empereur Qin Shihuang a ordonné la destruction des murs faibles afin que de nouveaux puissent être érigés, et il a fait construire des extensions pour les relier tous ensemble afin de défendre sa Chine nouvellement unie contre les tribus nomades du nord. Ces états comprenaient l'état de Chu (qui fut le premier à construire une fortification murale), Qi, Zhao, Qin, Wei et Yan.

Vestiges historiques de la Grande Muraille de la dynastie Han à Dunhuang, province du Gansu en Chine. Crédit image : Rick Wang/Shutterstock

Les dynasties chinoises suivantes ont étendu, réparé ou agrandi le mur à différents moments de l'histoire. Certaines des dynasties notables qui ont apporté des changements massifs au mur comprenaient la dynastie Han (202-220 CE) et la dynastie Ming (1368-1644 CE). La Grande Muraille Han, qui est la section qui a été construite par la dynastie Han, est la section la plus longue. De plus, il y a eu quatre périodes de construction et de réparation au cours de cette période. Pendant la dynastie Han, le mur s'étendait de la Corée du Nord à l'ouest jusqu'à Hohhot, et une autre section s'étendait de Lanzhou à la province du Xinjiang.

Quant à la dynastie Ming, il y a eu une période d'environ 200 ans consacrée à la réparation et à la construction de nouvelles sections. Malgré son efficacité, il était parfois inefficace pour empêcher les ennemis d'entrer, comme en 1644 lorsque les Mandchous Qing ont réussi à éliminer la dynastie Ming et à établir leur propre dynastie. Les derniers travaux de construction effectués sur le mur remontent à 1878 dans les phases ultérieures de la dynastie Qing, qui existait de 1644 à 1911. La construction et l'entretien se sont arrêtés car le mur a été rendu obsolète par des armes plus avancées telles que le feu et les explosifs.


La Grande Muraille de la dynastie Han

La dynastie Han (202 av. J.-C.-220 ap. J.-C.) était à l'époque l'empire suprême de l'Est. Han et Roma à l'ouest étaient considérés comme les deux plus grands empires du monde. La Grande Muraille de Han était beaucoup plus longue et plus grande que celle de Qin. Sa longueur totale était de 10 000 kilomètres et c'est la plus longue Grande Muraille de l'histoire de la Chine.

Sous la dynastie Han, la construction de la Grande Muraille se composait de quatre étapes. La première étape était en 127 avant JC lorsque le général Wei Qing avait attaqué le roi Loufan de Xiongnu dans le nord à l'extérieur de longxi, et la rénovation massive de la Grande Muraille de l'empereur Ying Zheng a commencé la deuxième étape était en 121 avant JC lorsque l'ensemble du corridor Hexi (aujourd'hui la province du Gansu) , la construction a été faite pour garantir davantage la sécurité de la zone la troisième étape était de 111BC à 110BC, la Grande Muraille était de Jiuquan à Yumenguan la dernière construction a eu lieu en 104BC, et la Grande Muraille était de Yumenguan au Lop Nur.

L'empereur Wu a régné pendant 54 ans (156 avant JC-87 avant JC), dont 30 ans impliqués dans des guerres, et chaque guerre massive serait suivie de la construction de la Grande Muraille. Par conséquent, la Grande Muraille de la dynastie Han s'est développée le plus rapidement pendant le régime de l'empereur Wu, et la taille et le motif de base ont pris forme. On peut dire que la plupart des parties de la Grande Muraille de la dynastie Han ont été construites pendant le régime de l'empereur Wu.


Fond

La construction de murs, autour des maisons et des colonies et le long des frontières politiques, a commencé en Chine il y a plus de 3 000 ans. Les premiers murs étaient probablement entre les ménages, marquant une étape importante dans l'évolution de la maison traditionnelle chinoise. Viennent ensuite les murs autour des villages et des villes. Des murs de terre entouraient certains villages préhistoriques, et il y a des restes visibles d'un mur de 4,3 mi (7 km) qui fait encore plus de 29,5 pieds (9 m) de haut. Ces murs durables ont été construits par la technique de couches de terre pilée alternées avec des pierres et des brindilles à l'intérieur de cadres en bois. Dans la période précédant la dynastie Qin, lorsque le pouvoir politique était divisé efficacement entre les dirigeants du royaume féodal, ces murs de terre étaient utilisés pour construire des murs frontaliers d'État.

Au cours de la période des Royaumes combattants (403-221 av. J.-C.) avant l'unification de la Chine, les États féodaux se sont battus pour le contrôle de la région constituant la majeure partie de la Chine moderne. Bien que la plupart de ces segments de mur soient aujourd'hui impossibles à localiser, certains d'entre eux ont été réutilisés lors de la construction de murs ultérieurs. Ces premiers murs, cependant, ne sont généralement pas considérés comme une grande muraille.

En 214 av. Ce mur est devenu une barrière permanente séparant les agriculteurs chinois Han au sud et les bergers nomades à cheval au nord. Selon les documents historiques, la Grande Muraille de Qin Shihuangdi a été achevée en 12 ans environ par l'armée de 300 000 personnes, le travail de conscription de près de 500 000 paysans et un nombre indéterminé de criminels condamnés. Ces ouvriers ont été soumis à de grandes épreuves. Vêtus seulement de haillons, ils ont enduré le froid, la chaleur, la faim, l'épuisement et des surveillants souvent cruels.

Le mur a été construit sur un terrain accidenté qui comprenait des ruisseaux, des rivières, des montagnes et des paysages désertiques. La terre, la pierre, le bois et les briques locaux étaient les principaux matériaux utilisés pour construire le mur pendant la dynastie Qin. Bien que certaines pierres aient été extraites pour construire des murs dans les montagnes, les murs en terre battue - une technique de construction traditionnelle chinoise - étaient plus courants dans les terrains plats et les zones désertiques. Des poteaux ou des planches étaient fixés des deux côtés du mur, et de la terre et de petites pierres servaient de remblai entre les planches. Ce processus a été répété couche après couche, et le mur s'est lentement élevé de 10 cm à la fois. Ce remblai de terre a été enfoncé dans une couche solide par des marteaux en bois. Ces dernières années, des travaux archéologiques ont révélé que la plupart des premiers murs ont été construits de cette manière. Un exemple révèle que le mur était composé de brindilles groupées, d'environ 6 pouces (15 cm) d'épaisseur, alternées avec de fines couches d'argile grossière ou de gravier.

Les matériaux de construction étaient transportés à dos de personnes ou avec des poteaux de transport. Un système complexe de sentiers accueillait des chèvres de bât et des ânes apportant de la nourriture et du matériel. Les matériaux étaient souvent passés de main en main, les constructeurs se tenaient en ligne depuis le pied d'une section de mur, puis les matériaux de construction étaient passés de personne à personne. Cette méthode était plus sûre et plus efficace, surtout avec des sections sur des sentiers de montagne étroits. Des charrettes à bras étaient utilisées pour transporter des matériaux sur un terrain plat ou en pente douce. De grosses pierres lourdes étaient transportées à l'aide de tiges et de leviers en bois. Des cordes étaient suspendues à travers de profonds ravins et des vallées pour déplacer des paniers pleins de matériaux de construction. Certains des membres survivants des équipes de construction se sont installés dans certaines des zones agricoles ouvertes une fois la construction terminée.


Plus de faits étonnants sur la Grande Muraille de Chine

  1. Le nom chinois de la Grande Muraille de Chine est Changcheng, ce qui signifie "Long Mur".
  1. On dit qu'environ un tiers de la Grande Muraille est en ruines et que seuls quelques vestiges de ce mur subsistent aujourd'hui.
  1. Environ 22% de la Grande Muraille des Ming a disparu. Ces sections sont très probablement tombées dans le vandalisme où les gens ont volé les pierres du mur pour les vendre ou ont utilisé les pierres pour construire leurs maisons.
  1. L'UNESCO a reconnu la Grande Muraille de Chine comme site du patrimoine mondial en 1987.
  1. Il n'y avait pas de ciment ou de sable utilisé pour lier les blocs de roche et de briques, qui font partie de la Grande Muraille. Au lieu de cela, les ouvriers ont utilisé une pâte à frire à base de farine de riz. Les ouvriers ont étalé le mélange collant et gluant de riz et ont placé des briques dessus pour les lier tous ensemble.
  1. La Grande Muraille reçoit environ 10 millions de visiteurs nationaux et internationaux chaque année.
  1. Le mur a des tours de guet à plusieurs endroits, ce qui dans le passé permettait aux gardes d'avoir un champ de vision complet pendant les patrouilles. Lors d'escarmouches avec des ennemis, les archers pouvaient tirer des flèches depuis les tours de garde.
  1. La dynastie Ming a construit plus de 1 000 tours de guet à travers la Grande Muraille pour positionner des gardes à l'affût de l'ennemi.
  1. Il était assez courant pendant la dynastie Ming d'envoyer des condamnés pour travailler comme main-d'œuvre pour la construction de la Grande Muraille.
  1. La section Badaling est la partie la plus visitée de la Grande Muraille. C'est aussi le point où le mur est le plus haut, à environ un kilomètre au-dessus du niveau de la mer.
  1. La section Badaling est parmi les sections les mieux conservées du mur. C'est aussi la partie qui s'est d'abord ouverte aux touristes.
  1. L'intérêt national pour la Grande Muraille a augmenté au début du 20e siècle lorsque les visiteurs étrangers ont augmenté.
  1. La partie la plus ancienne de la Grande Muraille de Chine est celle située dans l'état de Qi. Cette section de mur aurait été construite entre 600 et 700 av.
  1. L'intention originale du mur était de se défendre contre les tribus nomades venues du nord de l'Asie. Plus tard, le mur a été utilisé pour se protéger des Mongols, qui représentaient une menace croissante pour les royaumes chinois.
  1. La grande muraille s'étend sur 15 régions de Chine : Pékin, Jilin, Shaanxi, Heilongjiang, Qinghai, Liaoning, Ningxia, Tianjin, Xinjiang, Henan, Mongolie intérieure, Shandong, Gansu, Shanxi et Hebei.
  1. La Grande Muraille se termine dans la mer au col de Shanhai à un point appelé Laolongtou, qui signifie « Old Dragon Head ».
  1. Les murs sont éclairés pendant la nuit mais surtout dans les sections populaires auprès des touristes.
  1. Plusieurs parties de la Grande Muraille sont confrontées à une grave dégradation. Ces parties pourraient s'éroder et le mur pourrait disparaître au cours des deux prochaines décennies.
  1. La révolution culturelle de la Chine du milieu des années 1960 au milieu des années 1970 a vu une augmentation du nombre de personnes pillant les pierres et les briques de la Grande Muraille pour construire leurs maisons. Maintenant, cependant, il est interdit d'enlever une brique ou une pierre de la Grande Muraille.
  1. La section Jiankou est la partie la plus escarpée de la Grande Muraille. Il est également considéré comme l'une des parties les plus risquées du mur puisque les tuiles ne sont pas restaurées et que le sol regorge de plantes sauvages. Cependant, le risque encouru apporte une bonne dose de sensations fortes, ce qui fait de la section Jiankou l'une des préférées des randonneurs et des aventuriers.
  1. La deuxième guerre sino-japonaise entre la Chine et le Japon a eu lieu à la fin des années 1930 près de la Grande Muraille. On dit que certaines sections du mur ont encore des impacts de balles de la guerre.
  1. Le mur de la dynastie Ming mesure 5 500 miles (8851 kilomètres).
  1. Plus de 300 chefs d'État et VIPS ont visité la Grande Muraille. La plupart visitent la section bien conservée du mur de Badaling. En 1972, le président Nixon des États-Unis a visité cette section, ce qui a accru l'intérêt pour la Grande Muraille parmi les touristes américains. L'ancien Premier ministre britannique Margaret Thatcher a également visité la partie Badaling du mur lors de la visite de la Grande Muraille.
  1. Il y a des trous de montre et des trous de tir dans le mur, ce qui a permis aux archers de tirer sur les ennemis de manière stratégique.
  1. Certaines sections du mur sont plus larges et ont des blocs différents au sol. Ces sections étaient utilisées par les soldats pour patrouiller à cheval. Environ quatre chevaux pouvaient tenir côte à côte à certains endroits du mur.
  1. On dit que plusieurs ouvriers sont morts lors de la construction du mur, ce qui lui a valu le surnom de « le plus long cimetière du monde ».
  1. Il n'y avait pas de réglementation gouvernementale stricte pour protéger la Grande Muraille jusqu'en 2006.
  1. Une section de la Grande Muraille s'étend près de la frontière sino-coréenne. Les historiens pensent que le mur s'étendait jusqu'en Corée du Nord dans l'Antiquité.
  1. De nouvelles sections de la Grande Muraille sont encore découvertes, et la dernière découverte d'une section inconnue remonte à 2012.
  1. La Grande Muraille n'a finalement pas fait grand-chose pour défendre la dynastie Ming. La dynastie mandchoue franchit la Grande Muraille et conquit Pékin au milieu du XVIIe siècle, marquant ainsi la fin de la dynastie Ming.

Bien qu'elle ait protégé ou non les dynasties qui l'ont construite, la Grande Muraille de Chine a résisté à l'épreuve du temps. C'est un témoignage de l'ingéniosité et de la volonté humaines. La préservation de ces structures anciennes est essentielle car elles nous donnent un aperçu fascinant de notre passé et de la riche histoire de la civilisation humaine.

Avez-vous visité la Grande Muraille de Chine ? Parlez-nous de votre expérience dans la section commentaires ci-dessous.


&bull Meilleur moment pour visiter

Pour les visiteurs novices en Chine, Badaling avec la Grande Muraille la plus représentative et la plus populaire est votre premier choix. Montez pour trouver la tablette &lsquoTure Hero&rsquo inscrite par le président Mao, et ne manquez pas le musée au pied de la montagne, spécialisé dans l'histoire, la construction, l'utilisation militaire et l'état de conservation de la Grande Muraille.

La popularité de Badaling entraîne une surpopulation pendant les périodes de pointe des vacances, il est donc recommandé de visiter Mutianyu pendant les week-ends ou les grandes vacances, car cela permet une expérience de voyage plus confortable pour vous permettre de profiter de la magnifique beauté de la Grande Muraille. Essayez le toboggan passionnant sur la Grande Muraille si vous le souhaitez.

Les personnes qui ont visité ces deux sections peuvent choisir parmi Juyongguan, Jinshanling, Gubeikou et Simatai autour de Pékin.


Quelle est la longueur de la Grande Muraille des Ming ? - 8 851,8 km (5 500,3 mi)

La Grande Muraille des Ming est la mieux conservée de toutes, s'étendant de Hushan dans le Liaoning à Jiayuguan dans le Gansu. Il comprend un mur artificiel de 6 259,6 kilomètres (3 889,5 milles), une tranchée de 359,7 kilomètres (223,5 milles) et une barrière naturelle de 2 232,5 kilomètres (1 387,2 milles). Il est composé de 5 723 tours de balisage, 7 062 tours de guet, 3 357 plates-formes murales et 1 026 autres ruines connexes. Les sections de la Grande Muraille à Pékin sont principalement laissées par la dynastie Ming.

Longueur de la Grande Muraille de Chine pour les sections célèbres à Pékin


La grande muraille de Chine

Apprenez-en un peu plus sur l'incroyable Grande Muraille de Chine avec vos enfants et nouez votre apprentissage avec nos suggestions d'activités, nos imprimables et nos histoires.


Grande Muraille de l'Amitié
Un mélange entre un artisanat et une activité, cette "Grande Muraille" encourage les enfants à réfléchir à ce qu'ils apprécient chez leurs amis et leur famille.

Faits sur la Grande Muraille de Chine

La Grande Muraille de Chine a été construite il y a plus de 2000 ans et est la plus longue structure artificielle jamais construite. C'est une structure immédiatement reconnaissable que beaucoup de gens connaissent, bien qu'ils en connaissent souvent peu. Nous avons rassemblé ci-dessous certains des faits les plus intéressants sur la Grande Muraille, notamment quand le mur a été construit, sa longueur et s'il est visible depuis la lune.

Quelle est la longueur de la Grande Muraille de Chine ?

La Grande Muraille de Chine mesure environ 6 000 kilomètres de long. Cependant, si vous deviez mesurer toutes les structures individuelles et les modifications apportées au mur au cours des siècles, on pense que la mesure finale totaliserait plus de 50 000 kilomètres !

Quand la Grande Muraille de Chine a-t-elle été construite ?

La Grande Muraille a été construite il y a plus de 2000 ans, vers 221 av. La majeure partie de la Grande Muraille actuelle a été construite pendant la dynastie Ming (entre 1368 et 1644.)

Histoire de la Grande Muraille de Chine

On pense que le premier mur a été construit sous le règne de l'empereur Qin, qui a réussi à unifier certaines parties de la Chine vers 221 av. Auparavant, les États individuels avaient construit leurs propres défenses murales, mais maintenant l'empereur Qin cherchait à relier les murs pour fournir des défenses contre les envahisseurs du nord. Il ordonna la construction du "Wan Li Chang Cheng" tel qu'il était connu en Chine. Cela se traduit par "les dix mille li de la Grande Muraille". Un "li" est une unité de longueur chinoise. 2 li sont égaux à 1 km.

Lisez (ou imprimez) la célèbre histoire Meng Jiangnu pleure.

La plupart du mur d'origine n'existe plus. Au cours des siècles qui ont suivi, chaque dynastie a fait plus de travail pour maintenir et développer le mur. La dynastie Ming (1368-1644) a réalisé un important projet de reconstruction prolongeant la Grande Muraille, qui a abouti à un mur de 6000 kilomètres qui est ce qui est principalement en évidence aujourd'hui.

Plus de photos de la Grande Muraille de Chine

Pouvez-vous imaginer à quel point il a été difficile de construire la Grande Muraille de Chine ? Regardez le terrain qu'il couvre ! Comment les ouvriers transportaient-ils la pierre ? Quelles techniques ont été utilisées pour construire sur des pentes aussi abruptes ?

Cette photo, prise tôt le matin, montre à quel point la Grande Muraille peut être belle et étonnante, et quel exploit merveilleux de sa construction.

Pourquoi la Grande Muraille de Chine a-t-elle été construite ?

On pense que le but principal de la Grande Muraille était de protéger la Chine contre les invasions ou les attaques des tribus du nord (comme les Mongols).

La Grande Muraille de Chine vue de l'espace (ou de la Lune)

C'est en fait un mythe que la Grande Muraille peut être vue depuis la lune. Cependant, il peut être vu depuis l'espace, et des images ont été renvoyées par des véhicules spatiaux de bas niveau, y compris la navette spatiale. La photo de gauche provient de la NASA et montre clairement des parties du mur.

Qui a construit la Grande Muraille de Chine ?

Le mur d'origine a été commandé par l'empereur Qin il y a plus de 2000 ans. Le mur a été construit par des ouvriers comprenant des soldats, des gens du commun et des criminels. Le mur a été construit avec différents matériaux au cours des siècles. Le premier mur était en grande partie fait de terre compactée, entouré de pierres locales. Les matériaux locaux ont été largement utilisés pour réduire les coûts et permettre la construction rapide. Le mur Ming ultérieur était en grande partie en brique. On estime que jusqu'à 1 million de personnes sont mortes lors de la construction de la Grande Muraille !

Quelle est la hauteur de la Grande Muraille de Chine ?

À certains endroits, la Grande Muraille mesure 25 pieds de haut. Il varie de 15 à 30 pieds de large.

Carte de la Grande Muraille de Chine

Il s'agit d'une carte de la Grande Muraille de Chine telle qu'elle était sous la dynastie Ming (1368-1644) lorsque le mur a été reconstruit et agrandi. La plupart des murs de la dynastie Ming sont encore visibles aujourd'hui.

Comment la Grande Muraille de Chine a-t-elle été défendue ?

La Grande Muraille comprenait une série de tours de guet et de forts pouvant abriter des soldats, du grain et des armes. Les balises pourraient permettre le passage de messages rapidement le long du mur. Des armes spéciales ont été développées pour permettre au mur d'être défendu contre les attaques, dont des répliques sont exposées sur le mur moderne. À une certaine époque, on pense que jusqu'à 1 million de soldats étaient stationnés le long du mur !

Combien de temps a-t-il fallu pour construire la Grande Muraille de Chine ?

La Grande Muraille a été construite sur de nombreuses années. On pense que la Grande Muraille d'origine a été construite sur une période d'environ 20 ans. La Grande Muraille qui est principalement en évidence aujourd'hui a été construite pendant la dynastie Ming, sur une période d'environ 200 ans.

Quand la Grande Muraille de Chine a-t-elle été achevée ?

La Grande Muraille d'origine a été étendue et développée jusqu'au règne de la dynastie Ming. Lorsque les dirigeants Ming ont été renversés en 1644, aucun autre travail n'a été effectué sur le mur jusqu'à ces dernières années pour tenter de préserver des parties de la structure.

Aujourd'hui, de nombreux touristes visitent la Grande Muraille de Chine et la longent. Vous pouvez en voir sur la photo ci-dessus.

Combien de personnes a-t-il fallu pour construire la Grande Muraille de Chine ?

Plusieurs milliers de personnes ont participé à la construction du mur. D'après les archives, il apparaît que 300 000 soldats et 500 000 personnes du commun ont été impliqués dans la construction de la Grande Muraille d'origine sous l'empereur Qin. De nombreuses personnes ont perdu la vie au cours de ces travaux et les archéologues ont découvert de nombreux restes humains enfouis sous des pans du mur.


Comment fonctionne la Grande Muraille de Chine

Bien avant que les chars et les missiles à longue portée ne soient disponibles pour le combat, les militaires s'appuyaient sur des mécanismes moins avancés sur le plan technologique pour se protéger contre les envahisseurs. La Grande Muraille de Chine a été conçue pour exécuter le principe de guerre défensif le plus élémentaire : garder les bons à l'intérieur et les méchants à l'extérieur.

Bien que la Chine n'ait pas été le premier mur construit à cet effet (le Danemark, la Corée et l'Empire romain ont tous construit des murs auparavant), la Grande Muraille est sans doute l'une des structures artificielles les plus célèbres et les plus impressionnantes au monde. Le nom "Grande Muraille de Chine" est en grande partie un terme attribué à la structure par les Occidentaux. En fait, il est traditionnellement connu des Chinois sous le nom de Wan Li Chang Cheng, qui se traduit par « Mur long de dix mille li », ou « Mur long de dix mille li » (li est une unité de longueur chinoise, deux li étant équivalents à un kilomètre).

Alors, quelle est la taille du mur? Sa longueur rapportée est largement contestée et varie de 1 500 milles dérisoires (2 414 kilomètres) à 4 163 milles (6 700 kilomètres) [source : Power, National Geographic]. Pour régler le débat une fois pour toutes, les chercheurs ont commencé en 2007 ce qu'ils pensent être une randonnée de quatre ans pour étudier les dimensions et le tracé du mur. Cela peut sembler inutilement complexe, mais compte tenu de la topographie intense et dangereuse que traverse la Grande Muraille - y compris les montagnes escarpées, le désert, les prairies et plus - il est facile de comprendre pourquoi ce n'est pas un exploit simple. L'étude, qui est menée par l'Administration d'État du patrimoine culturel et le Bureau d'État de l'arpentage et de la cartographie, enregistrera la longueur du mur d'est en ouest (du désert de Gobi à la mer Jaune), puisque le mur a été construit pour protéger contre les envahisseurs du nord. Et ce n'est pas seulement la longueur du mur qui fait débat : il est également difficile de déterminer combien de villes et de provinces sont incluses dans la disposition de la Grande Muraille. Un office du tourisme chinois déclare que le mur serpente à travers neuf villes et provinces : Pékin, Gansu, Hebel, Mongolie intérieure, Liaoning, Ningxia, Shaanxi, Shanxi et Tianjin [source : Travel China Guide].

Dans cet article, nous apprendrons l'histoire de la Grande Muraille, si elle a bien rempli sa fonction et comment elle est finalement devenue obsolète. Nous examinerons également l'état actuel de la structure et comment elle est protégée après des années d'abus par Mère Nature et par les humains. Mais d'abord, qui a construit le mur ?

L'ascension de la Grande Muraille

Lorsque les premières parties de ce qui allait devenir la Grande Muraille ont été construites, elles ne faisaient pas partie d'un grand plan directeur visant à bloquer la Chine du nord. Au lieu de cela, à partir du VIIe siècle av. au Ve siècle av. (la date de début est contestée par les archéologues), de nombreux petits murs ont été érigés par les six États différents qui deviendraient finalement la Chine telle que nous la connaissons. Le but des murs était de fournir une protection contre les États souvent en guerre ainsi que contre une variété d'envahisseurs, y compris les Huns.

En 220 avant JC, la dynastie Qin unifia l'État Qin avec les six autres États belligérants (Han, Wei, Chu, Yan, Zhao et Qi, dans cet ordre). L'empereur Qin Shihuang a ensuite ordonné que les pièces séparées de la Grande Muraille dans les États du nord soient connectées. Il a fait cela pour assurer une sécurité maximale contre les Huns gênants. Ainsi, la Grande Muraille a commencé à prendre forme sous sa forme la plus infantile.

La construction du mur, qui est faite de plusieurs matériaux différents, notamment des briques, de la pierre, de l'herbe, de la roche et de la terre, s'est poursuivie au cours des siècles suivants et a été achevée par des soldats chinois, des criminels et des roturiers. Cette structure imposante n'était cependant pas sans prix. On estime que des milliers et des milliers d'ouvriers chinois sont morts en construisant la Grande Muraille, et beaucoup d'entre eux ont été enterrés à l'intérieur de la structure elle-même.

En plus de la dynastie Qin, d'autres dynasties ont été impliquées dans la longue et complexe histoire de la construction de la Grande Muraille.

  • La dynastie des Han de l'Ouest, qui régna à partir de 206 av. à 24 après JC, restauré le mur Qin et commandé plusieurs extensions du mur, y compris trois sections de la Grande Muraille Hexi.
  • La dynastie des Wei du Nord (386-534) a poursuivi l'expansion du mur, ajoutant plus de 997 kilomètres à la structure.
  • Malgré le manque de temps, la dynastie Qi du Nord (550-577), a ajouté le mur du Qi du Nord, qui couvrait des centaines de kilomètres dans de nombreux pays et provinces.
  • La dynastie Sui (581-608), la dynastie Liao (916-1125) et la dynastie Jin (265-420) ont toutes poursuivi la tradition, ajoutant des milliers de kilomètres entre elles à la longueur du mur.

Sous la dynastie Ming, le mur a subi sa plus grande transformation.

Les Huns n'étaient probablement pas le genre de personnes qu'on invitait très souvent à prendre le thé. De toute évidence, ils étaient un groupe redoutable, étant donné que les Chinois ont jugé bon d'ériger les premières parties de la Grande Muraille afin de les empêcher d'envahir. Considérés comme des barbares par beaucoup, les Huns (connus par les Chinois sous le nom de Hsiung-nu) terrorisaient l'Asie et l'Europe. Sous la direction du tristement célèbre Attila le Hun, les Huns ont fait des ravages dans l'Empire romain au cours des IVe et Ve siècles. Les historiens pensent que les Huns étaient à l'origine un groupe nomade d'Asie, et les récits les décrivent comme étant des génies militaires féroces et qualifiés et des cavaliers remarquables. Le règne de terreur des Huns s'est évanoui rapidement après la mort d'Attila en 454, lorsqu'une grande partie de l'armée restante s'est dissoute et a rejoint d'autres forces.

La Grande Muraille sous la dynastie Ming

Ce n'est qu'à l'avènement de la dynastie Ming en 1368 que la Grande Muraille de Chine telle que nous la connaissons aujourd'hui a vu le jour. La dynastie Ming a dû faire face à un grand nombre d'attaques de tribus minoritaires, elle a donc fait des ajouts substantiels au mur.

La complexité et la taille du mur Ming ont surpassé tous ses prédécesseurs. Non seulement la dynastie a ajouté de la longueur, mais elle a également ajouté des murs doubles et triples à certains endroits pour renforcer les structures précédemment construites et perturber les attaquants. En fait, à de nombreux endroits, le mur est suffisamment large au sommet pour que quelqu'un puisse y conduire une voiture, avec une moyenne impressionnante de 22 pieds (6,7 mètres). Bien que le mur arbore une circonférence impressionnante, il n'est pas visible de l'espace comme le prétend le vieux mythe. Si cela était vrai, les principales autoroutes seraient également visibles - beaucoup sont beaucoup plus grandes que la Grande Muraille.

La dynastie Ming a également augmenté les prouesses militaires autour du mur. Des forteresses ont été placées par intermittence le long du mur pour stocker des fournitures militaires, et des balises ont été construites pour fournir la lumière indispensable. Une autre innovation au mur que la dynastie Ming a introduite était les gardes. Des tours de garde ont été érigées à des points stratégiques le long du mur d'où les gardes envoyaient des signaux de fumée et des canons à feu pour se notifier d'éventuelles attaques hostiles. Le seul inconvénient majeur de ces tours de garde est qu'elles étaient occupées par des humains, qui étaient parfois la proie des pots-de-vin des ennemis et leur permettaient d'accéder à l'autre côté du mur.

La construction de la Grande Muraille était un effort continu et fructueux sous la dynastie Ming jusqu'au 17ème siècle, lorsque la Chine ne pouvait plus contrecarrer les efforts des Mandchous, envahisseurs de Mandchourie qui ont réussi à infiltrer la Chine. Cette prise de contrôle, qui a fait tomber la dynastie Ming et a donné naissance à la dynastie Qing, a effectivement stoppé le développement de la Grande Muraille, qui a duré plus de 2 000 ans.

As with most ancient monuments, legends abound about the Great Wall of China. One of the most famous and well-known legends tells the story of a woman named Meng Jiangnu, whose husband forcibly was sent to build part of the Great Wall during the Qin Dynasty (221-206 B.C.). After some time apart with no word from her beloved, she set out to find him, discovering too late that he had died. Legend has it that her loud, bitter weeping caused part of the Great Wall to collapse. Although this legend may not be true, it certainly speaks to the fact that many thousands of lives were lost during the Great Wall's 2,000 years of construction.

The Great Wall's Downward Spiral

The Great Wall isn't just one of the world's most famous landmarks, it's also the only historical monument marked on world maps by cartographers. Understandably, the Great Wall is a magnet for tourism. In fact, more than 10 million people visit it each year [source: BBC News]. While its status as a bona fide tourist attraction results in valuable revenue, tourism and other factors have taken a massive toll on the wall's structural and aesthetic integrity.

First, it's important to note that the Great Wall hasn't exactly been in top-notch condition for some time. Following the Manchu invasion in the 1700s, it was largely abandoned as a military priority. After all, why would the Manchu waste time and energy on something that failed to keep them out? As a result, the wall became overgrown by vegetation and began to deteriorate as a result of earthquakes and exposure to snow, wind and rain. Battles ranging from tiffs with the Huns to high power assaults with Japan in the 1930s and '40s also hastened the wall's decline.

Even local residents' everyday activities have contributed substantially to the Great Wall of China's corrosion. Herding animals and gathering firewood have sped up the deterioration process after years of abuse -- stomping livestock and human tools have chipped away at its edifice. What's more, Mao Zedong holds some responsibility for the damage: He encouraged the Chinese people to use bricks and other parts of the wall to build homes and other structures as recently as the 1950s. Road construction crews have even dared to knock holes in portions of the wall to build highways.

Ironically, the tourism industry is one of the largest contributing factors to the wall's demise. For years, tourists have taken pieces and bricks from the wall as souvenirs. They've etched names and epithets into the wall, and vendors have set up shop with souvenir stores, cable cars, parking lots, fast food restaurants and more within feet of the landmark. Unsightly advertisements, signs and public utilities have shown up in high-traffic areas along the wall, and litter and graffiti have marred it and surrounding areas. Well-meaning tourists and locals have taken it upon themselves to restore portions of the wall in unauthentic and unreliable ways. As a result of all of these factors, a whopping 50 percent of the Great Wall has disappeared entirely, with a remaining 30 percent in ruins and a mere 20 percent classified as being in "reasonable" condition [source: Mooney].

The Great Wall was recognized and immortalized in 2007 as one of the modern-day seven wonders of the world. The worldwide contest was implemented by the New7Wonders Foundation, an organization dedicated to increasing awareness about the world's natural and man-made structures. More than 100 million votes were cast worldwide via telephone and the Internet. The contest results weren't endorsed or publicized by Chinese heritage officials, despite the results' likely impact on tourism. Other inductees to the illustrious new list were the Colosseum (Rome), Taj Mahal (India), Statue of Christ Redeemer (Brazil), Chichén Itzá pyramid (Mexico), Machu Picchu (Peru) and Petra (Jordan). The original seven wonders are thought to have been designated by a Greek author in ancient times.

Revitalizing the Great Wall

Until recently, the Chinese government was reticent to discourage or limit tourist access to the Great Wall for fear that it would decrease revenue to the area. However, as it has become increasingly clear that the wall is in peril, the government, with input from organizations such as the International Friends of the Great Wall and the Great Wall Society of China, has put laws and regulations in place to stop damage to and properly restore the structure. In fact, the World Monuments Fund added the Great Wall to its list of the World's 100 Most Endangered Sites.

In 2003, the Beijing Administrative Bureau of Cultural Relics enacted regulations to protect the Beijing portion of the wall, which shoulders some five to six million tourists each year [source: People's Daily Online]. The regulation allows the organization the authority to prohibit the construction of any building within 1,640 feet (500 meters) of the wall that can cause either unpleasant aesthetic damage or physical desecration. Seemingly innocent activities that have an adverse effect on the wall have been declared taboo. These activities include pitching a tent, gathering firewood, herding animals and setting up stands to charge admission to less savvy tourists.

Soon after the Beijing regulations were put in place, the Chinese government enacted the first national law aimed at protecting the Great Wall. The government officially prohibited activities like removing bricks or stones from the wall, holding raves or parties on top of it, carving words into the wall or building a home too close to it. Raves and driving and carving on the wall have become such big problems in recent years that in 2006, the government instituted fines of up to $62,500 for institutions and $6,250 for individual violators. In addition to enacting laws designed to protect the Great Wall from further damage, the Chinese government has also allocated funds to allow for continued preservation and restoration of the monument. Advocates encourage individuals to contribute to these efforts in several ways, such as by planting trees, removing litter and making sure to never take anything from the wall or leave anything behind.

Thanks to these efforts, awareness about the Great Wall's status as a historical landmark of intrinsic value and beauty to China and the world has become more established, effectively beginning to turn the tide of centuries of neglect and abuse. Unfortunately, in many of the less metropolitan areas where the wall is located, locals don't understand the cultural significance of the structure. In fact, they continue to routinely use bricks for building purposes. Several men in Inner Mongolia were even accused for removing what they deemed to be a pile of earth from a particularly ancient portion of the wall to use as a landfill. Simply put, many people who are just trying to survive aren't as concerned with a landmark as they are with taking care of their families.

Although it may continue to be an uphill battle for some time, the Great Wall's preservation has been embraced as a matter of the utmost cultural and historical importance, especially because it serves as a gateway into China's storied and colorful history.


Voir la vidéo: La Grande Muraille de Chine: frontière infranchissable? ARTE (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Joshua

    Je suis désolé, mais, à mon avis, vous vous trompez. Je peux défendre la position. Écrivez-moi dans PM, nous en discuterons.

  2. Cloridan

    D'accord, le message est très utile

  3. Ulises

    Beau! Je rêve aussi) je vais le prendre - et je le ferai ... Je réussirai. Merci pour un article très profond et positif.

  4. Mostafa

    Ce n'est pas plus précis

  5. Tuketu

    TRIVIA!



Écrire un message