Podcasts sur l'histoire

No. 164 Squadron (RAF) : Seconde Guerre mondiale

No. 164 Squadron (RAF) : Seconde Guerre mondiale



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

No. 164 Squadron (RAF) pendant la Seconde Guerre mondiale

Aéronefs - Lieux - Groupe et devoir - Livres

L'escadron n°164 « argentin-britannique » était un escadron de chasseurs-bombardiers qui a servi du Royaume-Uni jusqu'après le débarquement du jour J lorsqu'il s'est déplacé en Europe pour soutenir les armées qui avançaient.

L'escadron s'est réformé le 6 avril 1942 à Peterhead en tant qu'escadron de chasse Spitfire, devenant opérationnel en mai 1942. En janvier 1943, l'escadron a déménagé dans le sud du Pays de Galles, où il s'est converti en chasseur-bombardier Hurricane et a commencé à s'entraîner en tant qu'unité d'attaque au sol.

Les opérations d'attaque au sol ont commencé en juin 1943, avec un mélange d'attaques contre des navires ennemis et des cibles côtières. Les Hurricanes ont été remplacés par des Typhons armés de fusées en mars 1944, et le nouvel avion a été utilisé pour des attaques contre les communications, les radars et les transports ennemis avant le jour J.

L'escadron a soutenu les débarquements du jour J depuis des bases du sud de l'Angleterre, puis s'est déplacé en Normandie en juillet, utilisant ses roquettes contre les chars allemands. Le 18 août, il participe à une attaque de quatre escadrons contre les blindés allemands à Chambois, lors de la bataille de la poche de Falais, aidant à détruire une force d'une centaine de blindés. L'escadron a ensuite soutenu le 21e groupe d'armées lors de l'avancée à travers le nord de la France en Belgique.

Le 1er janvier 1945, nos 183 et 164 escadrons ont été rattrapés au lendemain de l'opération Bodenplatte, la dernière grande opération de la Luftwaffe de la guerre. Ils venaient atterrir sur la base américaine d'Asch, mais leurs Typhoon ont été confondus avec des Fw 190 et ils ont été attaqués par les Américains. Un pilote a été tué, un avion perdu et deux endommagés dans l'escarmouche qui en a résulté.

Après avoir atteint la Belgique, l'escadron s'est concentré sur des missions de reconnaissance armée, attaquant les transports et les chars allemands. Il a déménagé dans sa première base allemande en avril 1945 et est retourné au Royaume-Uni à la fin de la guerre. De retour au Royaume-Uni, il reçut les Spitfire du No.453 Squadron, avant d'être renuméroté No.63 Squadron le 31 août 1946.

Avion
Avril-septembre 1942 : Supermarine Spitfire VA
Septembre 1942-janvier 1943 : Supermarine Spitfire VB
Février-mai 1943 : Hawker Hurricane IID
Mai 1943-mars 1944 : Hawker Hurricane IV
Janvier 1944-juin 1945 : Hawker Typhoon IB
Juin 1945-août 1946 : Supermarine Spitfire IXE
Juillet 1946-août 1946 : Supermarine Spitfire XIE

Emplacement
Avril-mai 1942 : Peterhead
Mai-septembre 1942 : Skeabrae
Septembre-octobre 1942 : Peterhead
Octobre 1942 : Tangmere
Octobre 1942-janvier 1943 : Peterhead
Janvier-février 1943 : Fairwood Common
Février-juin 1943 : Middle Wallop
Juin-août 1943 : Warmwell
Août-septembre 1943 : Manston
Septembre 1943-janvier 1944 : Fairlop
Janvier 1944 : Ferme Twinwood
Janvier-février 1944 : Fairlop
Février-mars 1944 : Twinwood Farm
Mars 1944 : Acklington
Mars-avril 1944 : Thorney Island
Avril 1944 : Llanbedr
Avril-juin 1944 : Thorney Island
Juin 1944 : Funtington
Juin-Juillet 1944 : Hurn
Juillet 1944 : B.8 Sommervieu
Juillet-septembre 1944 : B.7 Martragny
Septembre 1944 : B.23 Morainville
Septembre 1944 : B.35 Baromesnil
Septembre-Octobre 1944 : B.53 Merville
Octobre-novembre 1944 : B.67 Ursel
Novembre-décembre 1944 : B.77 Gilze-Rijen
Décembre 1944 : Fairwood Common
Décembre 1944-janvier 1945 : B.77 Gilze-Rijen
Janvier 1945 : A.84 Chièvres
Janvier-mars 1945 : B.77 Gilze-Rijen
Mars-avril 1945 : B.91 Kluis
Avril-mai 1945 : B.103 Plantlunne
Mai-juin 1945 : B.116 Wunstorf
Juin-novembre 1945 : Turnhouse
Novembre 1945-janvier 1946 : Fairwood Common
Janvier-mars 1946 : Turnhouse
Mars-avril 1946 : Tangmere
Avril-août 1946 : Middle Wallop

Codes d'escadron: FJ

Devoir
1942-1944 : Escadron de chasseurs-bombardiers, Royaume-Uni
1944-1945 : Escadron de chasseurs-bombardiers, Europe du Nord

Partie de
6 juin 1944 : escadre n°136 ; Groupe n°84 ; Deuxième armée de l'air tactique ; Force aérienne expéditionnaire alliée

Livres

-

Marquer cette page: Délicieux Facebook Trébucher


  • Contexte 1
  • Service 2
  • Voir aussi 3
  • Références 4
  • Lectures complémentaires 5
  • Liens externes 6

Le 164e Escadron de la RAF a été fondé à l'origine le 1er juin 1918, mais n'a jamais reçu d'avions et a été dissous le 4 juillet 1918. L'escadron a été réformé à Peterhead, Aberdeenshire, le 6 avril 1942, en tant qu'escadron de chasse initialement équipé de Spitfire Mk VAs, devenant opérationnel début mai.

Environ 600 volontaires argentins, pour la plupart d'origine anglo-argentine, ont rejoint les Forces aériennes britanniques et canadiennes, dont beaucoup dans le 164 escadron de la RAF argentine-britannique, dont la devise était Firmes volamos (Determined We Fly) et son insigne était un lion britannique devant un soleil levant représentant l'Argentine. Certains pilotes ont décoré le côté de leur avion d'une image d'un personnage de dessin animé argentin populaire appelé Patoruzú, un Indien indigène doté d'une force incroyable. [1] [2]

En janvier 1943, l'escadron s'est rendu dans le sud du Pays de Galles pour s'entraîner en tant qu'unité d'attaque au sol, où il a été équipé de Hawker Hurricanes. Les opérations contre les navires ennemis et les cibles côtières ont commencé en juin 1943.

Après avoir apporté son soutien aux forces de débarquement du sud de l'Angleterre à l'aide de Hawker Typhoons, l'escadron s'est déplacé en France en juillet 1944. Pendant la bataille de Normandie, le n°164 a utilisé ses roquettes contre les blindés ennemis dans la zone de bataille et après la percée s'est avancé à travers nord de la France et de la Belgique en soutien au 21e groupe d'armées.


Annonces

  • Le projet Wartime Memories existe depuis 21 ans. Si vous souhaitez nous soutenir, un don, aussi petit soit-il, serait très apprécié. Chaque année, nous devons collecter suffisamment de fonds pour payer notre hébergement Web et notre administration, sinon ce site disparaîtra du Web.
  • Vous cherchez de l'aide pour la recherche sur l'histoire familiale? Veuillez lire notre FAQ sur l'histoire familiale
  • Le projet Wartime Memories est géré par des bénévoles et ce site Web est financé par les dons de nos visiteurs. Si les informations ici vous ont été utiles ou si vous avez aimé accéder aux histoires, veuillez envisager de faire un don, aussi petit soit-il, ce serait très apprécié. Chaque année, nous devons collecter suffisamment de fonds pour payer notre hébergement Web, sinon ce site disparaîtra du la toile.

Si vous aimez ce site

S'il vous plaît envisager de faire un don.

16 juin 2021 - Veuillez noter que nous avons actuellement un important arriéré de matériel soumis, nos bénévoles y travaillent le plus rapidement possible et tous les noms, histoires et photos seront ajoutés au site. Si vous avez déjà soumis une histoire sur le site et que votre numéro de référence UID est supérieur à 255865, vos informations sont toujours dans la file d'attente, veuillez ne pas soumettre à nouveau sans nous contacter au préalable.

Nous sommes maintenant sur facebook. Aimez cette page pour recevoir nos mises à jour.

Si vous avez une question générale, veuillez la poster sur notre page Facebook.


Voir la vidéo: Je vous présente mon avion lego de la seconde guerre mondiale! (Août 2022).